Articles avec #lectures tag

Publié le 19 Octobre 2017

LECTURE DE CES VACANCES :Suite pour moi des romans policiers de Thierry Niogret autour de Sherlock Holmes. Une petite gourmandise que je me garde pour les vacances. J'aime cette période de notre histoire autour de 1900 et les histoires policières qui s'y déroulent, et puis ce Sherlock Holmes accompagné de son non moins célèbre Watson est tellement pittoresque, quel plaisir.

En 1897 le diamant Koh -i-Nor , est confié au Maharadja de Jodhpur pour qu'il le porte lors du jubilé de diamant de la reine  . Hors ce diamant disparaît sans que l'on s'explique comment.L'inspecteur Gregson de Scotland Yard est chargé de l'enquête et pousse sa conscience professionnelle jusqu'à suivre la piste du diamant jusqu'en Inde. Après bien des péripéties il revient à Londres de façon rocambolesque, sans le fameux diamant. c'est là que Sherlock Holmes et ses fameuses méthodes d'investigations reprennent les affaires en mains.

Je vous laisse découvrir bien sûr les mystères de cette enquête. J'ai beaucoup aimé, on est en plein dépaysement avec ce voyage aux Indes exotiques, mais on retrouve aussi cette atmosphère particulière de Londres si propice aux énigmes dénouées par le fameux détective.De plus Thierry Niogret , très bien documenté s'appuie sur des récits d'époque pour donner de la véracité historique  à son roman ,les lieux , les faits historiques sont réels  notamment au sujet du jubilé de la reine, donc encore plus d'intérêt.Je l'ai dévoré dans la journée c'est dire ( enfin un matin et la soirée avancée...).Donc un roman policier dépaysant qui nous fait nous évader de notre époque, passionnant , exotique, un très bon moment de lecture.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 16 Octobre 2017

LECTURE DE CES VACANCES /Je choisis souvent des livres en parcourant la quatrième de couverture , là je fus attiré par le fait que l'histoire se passait à Ouessant , île que j'adore, donc j'ai foncé. Seulement l'action ne se passe sur Ouessant...qu'à la fin du roman ha ha ha , Mais bon , pas grave l'histoire est intéressante tout de même.Sylvère, le narrateur organise sur Ouessant donc , à la demande de son plus vieil ami Jean, des retrouvailles avec des amis  communs d'il y a plus de 40 ans, Lour's, Luce et surtout Mara, son amour d'enfance.C'est le prétexte pour le narrateur de raconter son enfance et sa vie avec ses amis de l'époque dans les années 70 , l'histoire de ses parents aussi de sa mère décédée à sa naissance.Puis sa deuxième mère qui l'a élevée.On le suit aussi dans son aventure amoureuse avec Marta donc, qui le délaisse pour Lour's.Ce fut un amour inconditionnel de sa part qu'il s'est résolu difficillement à se transformer en amitié. Puis enfin les retrouvailles avec les surprises , les non dits et les révélations C'est touchant , humoristique,moi j'adore la nostalgie, les retrouvailles, tout pour me plaire dans ce roman, facile à lire mais pas gnan-gnan. Parfait pour passer un bon moment de tendresse.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 2 Octobre 2017

LECTURE DE MES VACANCES :

Prenant du début à la fin , une histoire à tiroirs mêlant faits réels et relecture de l’héroïne.

Claire est  lachée par Jo , son amant. Ce dernier étant peu accessible sur facebook , elle crée un faux compte sous un nom d’emprunt et une photo de sa nièce de 24 ans alors qu’elle , approche de la cinquantaine, et se fait amie facebook avec un pote de son Jo  qui ne la connait pas , afin de savoir par ce  biais  ce que devient son ancien amant.

Mais ce nouvel  ami Chris va devenir amoureux de cette soit disant  jeune et belle fille et elle aussi amoureuse de lui. Va s’en suivre une longue relation à distance qui va se finir mal apparemment…

Au début du roman Claire répond à un Docteur visiblement et elle est dans une sorte d’hôpital psychiatrique ou tout au moins un centre pour dépressif, et elle raconte cette histoire d’usurpation d’identité et histoire d’amour.

Je vous laisse lire la suite , passionnante. un roman à tiroir  où la réalité des faits se mélange à l’imagination de l’héroïne. Camille Laurens évoque dans ce livre la difficulté de la condition de la femme face à la domination des hommes, je vous cite un passage « j’ai vu Jean Pierre Mocky l’autre jour à la télé , il se vantait de baiser toujours à 80 ans ….je bande toujours , amen …imagine t’on une octogénaire dire çà en direct , dire qu’elle mouille en matant un petit jeune ?»  Le sujet principal c’est aussi les dangers de réseaux sociaux internet , la description de notre comportement face à l’écran est très bien vu et beaucoup s’y reconnaitront. Elle parle aussi de la vieillesse et de la volonté de paraitre plus jeune , des apparences  physiques et intellectuelles, et de l’amour bien sûr .

J’ai adoré, j’aime le style direct de Camille Laurens , sans concessions, je pense un de ses livres qui m’a le plus passionné , c’était vraiment jouissif à lire !!!

MC ALIAS TONTON M

 

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 28 Septembre 2017

LECTURE DE MES VACANCES :

Mon petit Philippe Besson annuel, sorti en début d’année.Ses romans sont mes petites gourmandises, j’aime son style , je rentre de suite dans son histoire et n’en sort plus ,je vis vraiment ses romans.

Là , contrairement , ou pas d’ailleurs après lecture de ce livre , à son habitude, cette histoire est tirée de sa vraie vie puisqu’il parle en son nom , parle de sa véritable vie d’écrivain,   on évoque ses précédents romans au cours du récit et on comprend qu’ils étaient souvent inspirés par l’histoire qu’il va nous raconter ici.

Un jour où il est interviewé par un journaliste à propos de son dernier roman, il croit reconnaitre Thomas dans un jeune homme qui passe devant lui..

Et on plonge en 1984 au temps du lycée de l’auteur, garçon isolé de part son attirance pour les garçons, souvent moqué , mis à l’écart , mais élève brillant. Il a repéré un garçon dans une autre classe qui l’attire mais qui est inaccessible.

On fait des aller retour avec  aujourd’hui pour suivre cette histoire passionnante.

Une belle histoire d’amour que ce roman qui va reprendre les thèmes souvent évoqués dans ses précédents livres, le manque de l’autre ,les départs, les retours, l’absence, les coups de foudre, la nostalgie.

C’est beau, c’est poignant,  je ne peux raconter la suite , il faut découvrir le  fin mot de l’histoire, surtout si c’est une histoire vraie. Philippe Besson se livre entièrement, c’est direct parfois , cru aussi mais c’est écrit finement ,tout en petites touches , ça coule, on ne peut pas arrêter de lire. On replonge aussi dans les années 80 avec bonheur, musique , tenues de l’époque , mœurs aussi différents, je me suis régalé encore une fois. Je pense un de ses meilleurs livres et pourtant j’en ai aimé quelques uns de lui.

MC ALIAS TONTON M

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 22 Septembre 2017

LECTURE DE MES VACANCES:

Dévoré d’une traite ( enfin presque , y a plus de 400 pages quand même ) plutôt en une matinée et une soirée prolongée jusqu’au bout car  je voulais absolument connaitre le dénouement.

Ce roman policier est le premier d’une trilogie mais qui peut se lire seul , l’histoire ayant une fin en soi. Mais évidemment le personnage central et le décor étant les mêmes je suis sûr  que je lirai les deux suivants .

L’inspecteur Fin Macléod a quitté il y a 18 ans son île natale où il a vécu une enfance mouvementée comme on l’apprendra au fur et à mesure du récit. Un crime est commis sur cette île, étrangement ressemblant à un autre commis il y a quelque temps à Edimbourg et sur lequel il enquêtait. De plus le fait qu’il parle le dialecte de son île, la langue gaélique,  incite ses chefs à l’envoyer sur place afin d’aider les collègues locaux.

On entre alors dans une ambiance très bien décrite de terre isolée au large de l’écosse avec le froid , la pluie et les habitants menant une vie dure. Les paysages sont bien décrits ainsi que les personnages bien mystérieux, beaucoup de tragédies s’étant passées sur ce territoire. L’inspecteur retrouve bien sûr des gens qu’il a connus, des retrouvailles parfois difficiles avec des amis et ennemis d’enfance, des amours aussi.

Une étrange coutume du pays qui voit chaque année des personnes désignées chez les jeunes et encadrés par des anciens, partir 15 jours sur un ilot massacrer des oiseaux pour les ramener à la population, est semble t’il à l’origine de beaucoup des tragédies qui se nouent sur l’île de Lewis et en rapport avec le meurtre à élucider.

Le style nous captive,on est immergé complètement dans l’atmosphère. Quand il s’agit du temps présent c’est le narrateur qui parle, quand on fait des retours sur le passé de l’inspecteur , c’est lui qui parle à la première personne, c’est bien vu.Très bien écrit pour un polar !!

Le suspense est très bien mené, les informations sur le passé des uns et des autres est distillé petit à petit et ce qui fait qu’on veut savoir à chaque fois la suite.

Bien sûr je ne dévoile rien sur l’énigme, à vous de vous en délecter.

 Vraiment très prenant.

Vivement la suite.

Et merci à Evelyne et Karine qui me l'avaient conseillé chacune de leur côté.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 30 Août 2017

Un vrai régal que ce roman !!! Très bien écrit mais je l'avais déjà remarqué sur un autre roman. L'histoire est bien menée, des histoires parallèles, qui vont peut être se rejoindre , on ne sait pas...Le narrateur est interne en médecine, il retourne avec sa copine du moment elle aussi médecin, à St Savin une petite ville balnéaire  où il allait en vacances chaque année avec ses parents. Là il a vécu  un amour platonique avec une petite voisine, Sylvie qui vient aussi chaque année. Il se rappelle ce grand amour de jeunesse. Sa compagne elle aussi évoque une autre histoire en rapport avec St Savin. Le narrateur s'imagine que ces deux histoires sont liées. Sa compagne évoque un personnage qui pourrait être le beau père de cette Sylvie. Il semble malade et vit avec une petite fille dans un garage automobile. Le narrateur , va retrouver quelques temps plus tard cette Sylvie toujours en vacances dans sa même maison mais plus grande . Il va avec la complicité d'un ami connu sur place, renouer avec Sylvie  sans lui dire qui il est , ce jeune garçon amoureux d'elle qui la retrouvait tous les jours en limite des deux maisons. Mais bien sûr elle va le deviner. Leur relation ne va pas se nouer pour autant et restera dans la complicité amoureuse amicale.Elle va disparaître de sa vie pendant plusieurs années et il apprendra de ses nouvelles en retrouvant son ami qui l'accompagnait. Et là je vous laisse le plaisir de connaitre la suite.Des rebondissements, des révélations, très bien amenés dans cette belle histoire d'amour qui trouvera un dénouement étonnant. Par delà ce beau récit , le plaisir de la lecture est évident, une belle évocation de la nostalgie, des destins contrariés, de l'humour aussi , ha le passage sur  un dîner dans une famille avec un enfant roi , tordant.Bref un très bon roman, j'ai pris un plaisir fou .

MC ALIAS TONTON M 

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 10 Août 2017

 

Pris au hasard à la médiathèque et après avoir parcouru la quatrième de couverture qui parlait de tempête de neiges , d'espaces déserts . Bon ça commence comme un mauvais polar, un homme s'évade de prison profitant d'une tempête de neige et s'enfonce dans une région déserte où il pense qu'on ne va pas le retrouver, et surtout il pense y rejoindre un homme , Kochko , un ancien boxeur solitaire qu'il a sauvé il y a très longtemps. Après il s'aperçoit que son ami est décédé et que seule reste dans sa maison la compagne du boxeur , Faustine. Il en tombe amoureux. Le style s'arrange un peu au milieu du livre .Un personnage intéressant ( le seul ) , c'est le fossoyeur du village , un peu bizarre, un peu simple , qui s'intéresse à maints sujets, qui aime rendre service , mener des enquêtes sur les gens qu'il côtoie .Puis intervient un journaliste qui devient narrateur du livre et on se demande ce qu'il vient faire dans l'histoire. Je trouve que l'histoire est un peu décousue , même si on suit. On ne parle plus du fugitif ou tout  juste à la fin.Où alors je n'ai pas tout compris , mais je reste mitigé sur ce roman. On ne peut pas dire qu'on s'ennuie , c'est globalement bien écrit finalement , enfin selon  mon avis de lecteur lamda, mais bon , pas le bouquin de l'année pour moi.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 5 Juillet 2017

Superbe roman intimiste.Je ne connaissais pas cette auteure, mais j'ai vu que John Updike ( autre grand écrivain américain que j'aime beaucoup ) en disait le plus grand bien donc  je n'ai pas hésité à le prendre à la médiathèque.Le roman raconte l'histoire d'une famille de Baltimore , les Whitshank qu'on suit sur trois générations avec des allez retours dans le passé et le présent qui permettent à chaque fois d'apprendre plus de choses sur les personnages et leurs évolutions, leurs secrets.Celà ressemble à une famille banale , mais on va découvrir situations pitoresques . Au milieu de cette famille, Abby , la femme de Red, ce dernier lui même  fils de Junior le patriarche qui a fondé cette famille et qui a récupéré cette grande maison où ils vivent qu' il avait construit lui même pour des clients mais à son goût.Red et Abby ont eu 4 enfants , les filles Amanda et Jenny très différentes , les garçons Denny , une sorte personnage solitaire , mystérieux , rebelle, assez insaisissable  et Stem le discret. Abby est assistante sociale et veut toujours faire le bien autour d'elle et surtout avec ses enfants. Un jour elle commence à avoir des crises d'absence. Les enfants reviennent tour à tour au foyer pour aider leurs parents . Les caractères sont bien décrits, on apprend les relations entre frères et soeurs , leur évolutions personnelles ,  de retour chez leurs parents ils s'affrontent par petites touches, on sent qu'il y a des règlements de compte entre eux. On revient aussi au départ avec les grands parents qui ont eu une relation bizarre au début entre Junior et sa future épouse. C'est comme une balade dans une famille qu'on apprend à connaitre,on y trouve des secrets de famille, c'est aussi  une réflexion sur la vieillesse, sur la réussite ou non , les relations frères soeurs, parents enfants et puis aussi une chronique sur la vie américaine et ses moeurs .C'est très agréable à lire , un peu d'humour,les personnages sont très attachants,  j'ai beaucoup aimé, je ne raconte pas trop l'histoire , je vous laisse découvrir.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 6 Juin 2017

Un petit bijou de démontage implacable de la "folie" de toutes les religions et croyances.L'auteur reprend le dictionnaire des maladies psychiatriques et les énumère par ordre alphabétique en l'appliquant  aux croyances , comportements des croyants , prêtres Imam, rabbins et autres .Des dizaines de termes psychiatriques tels que paranoia, possessions, aliénations mentales, extases, libido, mysticisme, délire,sadisme , sexualité etc etc j'en passe et des meilleurs, rapportés aux comportements des croyants et religieux .C'est limpide et d'une évidence flagrante, le livre montre l'absurdité des croyances de tous bords, démonte la machination des créateurs des religions pour asservir les populations à leur profit.Affabulation, idées mystiques, lavage des cerveaux , ils se sont servi des peurs , névroses de leurs ouailles . Alors je conseille de lire ce livre qui ouvre les yeux , démystifie la mascarade de la croyance , je le répète c'est implacable. Une critique lucide qui remet les idées en place , au chapitre divinations: "Lourdes 11 février 1858. Une bergère, adolescente hystérique et mythomane nommée Bernadette Soubirous, annonce qu'elle a eu l'apparition sonore et parlante comme au cinéma d'une bonne femme morte depuis plusieurs siècles et qui se présente à elle sous appellation d'Immaculée Conception et cela en son patois occitan, Fatima Portugal, 13 juillet 1917, pareil 2 bergères..annoncent la même vierge...Embarras  de l'Eglise de Rome ? Que nenni! trois secrets? Trois prophéties ? Une aubaine ! on va exploiter çà, et pas moins de quatre papes entretiendront le mystère pendant quelques décennies jusqu'au décès des deux visionnaires  mythomanes forcément cloîtrées pour les besoins de la cause et donc placées sous strict contrôle..".Bien entendu ces trois secrets seront révélés...après leur réalisation...facile !!.

Jouissif pour un  non croyant et qui devrait interpeller  les croyants...pas gagné, une citation dans ce livre d'Albert Einstein le souligne :"deux choses sont infinies ;L'univers et  la bêtise humaine" et l'auteur du livre complète la définition sur la bêtise humaine "..et surtout le cynisme des gens de religion qui en font leur beurre "

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 4 Mai 2017

Roman sympathique , le titre m'avait attiré, j'ai appris qu'une pièce en a été tirée.Une bonne histoire , un ado qui doit rejoindre à Venise une copine de lycée à son invitation pour la voir jouer un concert à la Fenice de Venise , le magnifique opéra de Venise ( que j'ai eu le plaisir de visiter et vu des répétitions de Rigoletto ).

Emile est un ado qui vit avec ses parents sur le terrain de leur future maison...en attente de permis de construire car sous le coup d'une hypothétique préemption de la mairie. En  attendant ils vivent dans leur caravane sur ce terrain.Une famille un peu folklorique, avec un père représentant de commerce un peu fantasque , une mère qui tient absolument à lui faire une teinture régulièrement pour qu'il soit plus beau...Emile tombe amoureux d'une  fille riche , musicienne ,lycéenne comme lui. Un beau jour , elle l'invite à venir l'écouter à Venise à la Fenice où elle doit donner un concert.Il doit se payer le voyage , elle l'invite sur place. Quel bonheur , pour lui , là ou ça change c'est quand ses parents se décident à l'accompagner en caravane jusqu'à Venise. S'en suit une épopée croquignolesque  .Ce roman est plein d'humour , j'ai éclaté de rire plusieurs fois. C'est touchant, c'est un peu une satire sociale , sur les familles un peu défavorisées face aux familles aisées, sur les relations ado entre eux , les relations entre les ados et parents. Le style est sympa , c'est le jeune héros qui parle, c'est moderne , drôle, on ne s'ennuie pas une minute. Pas de prise de tête, facile à lire, très agréable, allez y les yeux fermés, et si vous pouvez aller à Venise directement , c'est encore mieux, un paradis.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par tonton M

Publié dans #Lectures

Publié le 3 Avril 2017

 

ha ha ha ,Candide, trouvé à 1€55 à la FNAC, l'investissement est rentable...

J'ai sûrement du le lire à l'école, ou du moins des extraits, je connaissais bien sûr le sens du Candide mais franchement je ne me rappelais pas très bien le récit ( manque d'assiduité ou autres centres d'intérêts à l'époque ? ...).Un petit régal bien sûr. Récit vif , rapide , drôle,leste parfois, les  situations s'enchaînent avec ce pauvre candide , tout innocent et naîf qui se fait escroquer et avoir à chaque occasion , au cours de son périple de  l'Europe aux  Amériques et retour sur le vieux continent, Venise,Constantinople ..Parti comme disciple de son maître à penser Panglos éternel optimiste qui semble dire que tout va mieux dans le meilleur des mondes, Candide  teste à  chaque fois la véracité de cette théorie par rapport à ses péripéties, jugement qui va évoluer au fur et à mesure. Critique  du pouvoir , de la condition féminine, de l'esclavage , l'argent, la richesse ,les guerres, plein de thèmes sont abordés dans cette sorte de conte ,thèmes  qui malheureusement sont encore d'actualité,et encore j'en oublie sûrement  .C'est caustique , critique et humoristique à la fois , ça fait  réfléchir, la candeur de Candide faisant office de révélateur  par effet de  contraste.Candide en déduira à la fin qu'il ne faut pas s'en remettre au destin mais qu'il faut créer sa vie et son bonheur en cultivant son jardin, donc tous à vos lopins de terre....Un vrai plaisir de lecture, vite lu car court récit mais tellement jouissif, il ira loin ce François Marie Arouet...

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 24 Mars 2017

Encore une enquête de Sherlock Holmes imaginée par " Sir Thierry Niogret " . Une très bonne intrigue  qui se passe en 1912 . A Londres  les services anglais font des recherches sur une arme absolue bactériologique , dans un laboratoire clandestin.Le chercheur qui s'occupait de cette nouvelle arme a disparu et les Anglais sont inquiets car cette arme bactériologique pourrait tomber entre les mains de puissances étrangères. L'heure est grave. Scotland Yard veut demander de l'aide au fameux Sherlock Holmes. Malheureusement ce dernier est parti se réfugier à la campagne et ne s'occupe plus d'enquêtes. Le Dr Watson est chargé de le faire changer d'avis.Devant l'enjeu crucial , bien sûr le détective consent à intervenir et commencer à débloquer les nombreux fils de cette intrigue. On est à Londres au début ,puis dans le train pour Douvres dans lequel se déroule une course poursuite, des rebondissements , mais le théatre des opérations se déplace ensuite  dans le sud ouest de la France, chez nous quoi.., plus précisément à Biarritz dans le prestigieux palace Hotel du Palais,que l'on connait ici dans la région, (même si je précise je n'y ai jamais passé une nuit..).A ce moment se joue un jeu de rôles entre tous les espions des pays étrangers intéressés par cette arme. Sherlock Holmes et le Dr Watson sont aussi immergés incognito dans ce décor de palace , on essaie de deviner qui est qui , tout le monde s'observe jusqu'au dénouement final. Du mystère,du suspens ,   une ambiance à l'Agatha Christie,une atmosphère de ce début de siècle bien décrite dans ces années d'avant  guerre de 14.De plus l'énigme est bien ficelée, bien construite .On n'a plus les loufoqueries et anachronismes de celui que j'avais lu avant ( le secret des hommes barbus ) mais ce n'est absolument pas gênant, cela renforce encore plus l'atmosphère mystérieuse du roman,  j'ai encore beaucoup aimé ce roman que je vous conseille vivement .

MC ALIAS TONTON M

si vous êtes intéressé voir le site de Thierry Niogret ci dessous, il y a pleins d'autres romans

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 20 Mars 2017

D'après une histoire vraie nous dit le titre: Effectivement il s'agit bien de Delphine de Vigan qui se met en scène avec sa famille , son compagnon et nous parle de sa vie d'écrivaine en manque d'inspiration. Mais est ce  réellement sa vraie vie ? On aurait pu le penser car déjà dans le précédent roman excellent aussi ,elle parlait de la vie de sa mère "(rien ne s'oppose à la nuit" ), mais tout le long du récit on se pose la question, ce n'est peut être qu'un leurre..Le roman commence tout doucement, Delphine , après le succès énorme du précédent livre a du mal à se remettre à écrire.Lors d'une soirée  elle rencontre L avec qui elle sympathise. Elles se ressemblent toutes les deux , L est aussi écrivaine , elle est "nègre" pour des vedettes de cinéma ou autre. Delphine est en manque d'inspiration et même a de plus en plus de mal à se mettre devant un écran ou prendre un stylo. On part donc au début sur le syndrome de la page blanche . L lui donne des conseils , se rapproche de plus en plus d'elle, devient indispensable. On se dit mais elle veut la manipuler, on a envie de crier à Delphine , attention danger !!! Delphine s'en rend compte enfin au bout d'un moment. Puis là on bascule dans un roman à suspense. C'est habilement fait , la tension monte petit à petit jusqu'à un dénouement étonnant , vraiment , je ne peux en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir.Ce roman est une réussite (prix Renaudot 2015 quand même ) dans sa construction, mais toujours d'une écriture simple, facile et agréable à lire.Beaucoup de thèmes évoqués ici , la difficulté d'écrire, la main mise d'un être sur l'autre entre autres. J'aime beaucoup ses romans, le premier que j'avais lu d'elle était" les heures souterraines" ,que je vous conseille vivement aussi, c'était pour moi une pure gourmandise. Donc allez y ce roman va vous emmener assez loin dans la manipulation.MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 8 Février 2017

 

Une enquête policière fin 19 ième siècle avec le célèbre détective Sherlock Holmes,son ami et  non moins collaborateur le Dr Watson, en pleine période de Jack L'Eventreur Bien sûr c'est un pastiche de Conan Doyle ,et qui est très bien fait.L'auteur est  Thierry Niogret, entre autre animateur à France Bleu Béarn,et qui pousse le luxe  jusqu'à se déguiser en Sherlock Holmes lors de ses séances de dédicaces, de l'humour donc , que l'on retrouve dans ce roman.Mais le sujet est sérieux tout de même  L'inspecteur Lestrade essaie de résoudre l'énigme de mystérieux meurtres où l'assassin lors de ses forfaits rase les cheveux et barbes de ses victimes , et le lien entre ces meurtres n'est pas évident.L'inspecteur se voit dans l'obligation de contacter Sherlock Holmes pour l'aider. Je ne vais bien sûr pas dévoiler le déroulement de l'énigme.On retrouve la perspicacité de Sherlock Holmes , la naïveté du DR Watson. On est à Londres qui commence à se moderniser, la création du métro est un élément de l'histoire..Une enquête avec ses rebondissements, ses surprises et un dénouement avec un coupable insoupçonnable bien sûr .J'ai beaucoup aimé, on trouve beaucoup d'humour et du non sens anglais hilarant, des personnages hauts en couleurs tel Mycroft Holmes le propre frère de Sherlock Holmes et qui serait beaucoup plus intelligent que son illustre frère ( détail il a des jambes de bois attaqués par les termites , quand on connait mon boulot ,j'ai apprécié  ...) ou  d'autres  comme Mme Hudson la logeuse de Sherlock à qui il arrive les pires malheurs, dans l'indifférence de tous, Mme Lestrade, la femme de l'inspecteur, très discrète qui tricote des cagoules pour les trépanés du Peshawar... on a même les Beatles qui sont évoqués et invoqués à un moment....Loufoqueries qui ne gênent en rien le déroulement de l'enquête. C'est très plaisant ,bien écrit, on ne s'ennuie pas une seconde, la période évoquée rappelle les romans de Maurice Leblanc, j'ai tellement aimé que j'ai déjà dans ma PAL ( pile à lire )  " Sherlock Holmes chez l'impératrice" qui se passe à Biarritz , j'en parlerai bien sûr bientôt.Donc un bon moment de passé à lire cet agréable policier qui nous sort des thrillers violents et sophistiqués de notre époque.

MC ALIAS TONTON M

 

ci dessous le lien du site de Thierry Niogret si vous voulez découvrir ses autres romans plusieurs infos sur lui.

 

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 19 Janvier 2017

Notre France de Raphael Gluksmann ,offert par ma fille. C’est un essai un peu philosophique sur ce qu’est la France depuis sa création. Pour cela Glucksmann ( l’homme chanceux ) remonte par le biais de la littérature et de ses auteurs,tels Voltaire Victor Hugo, Zola,Rabelais, Montaigne, Descartes , le roman de renart etc etc mais aussi par des faits politiques qui ont fondé notre pays depuis toujours , le pays des droits de l’homme , de la laicité, de la tolérance.Déjà en 1315 Louis X déclare le droit du sol supérieur au droit du sang, édit du 3 juillet 1315. En 1562 on décide que les religions sont autorisées mais sous l’autorité de l’Etat, un début de laicité de fait, en 1539 la langue Française est imposée mais tout en gardant les langues régionales. En 1789 abolition des privilèges, droits de l’homme, la France se singularise par ses prises de positions osées et reste une référence dans l’histoire.

Droit du sol ,laîcité et le Français, c’est la base de ce que représente LE Français.

On ajoute à tout ça l’esprit de contestation, de révolution contre tous les pouvoirs et tous les privilèges.bref le Râleur Français.

Tout ça pour démontrer que quand on entend de nos jours dire par les partisans d’extrême droite que la France c’était mieux avant, ils se trompent ou en tout cas trompent les Français. La France a toujours été cosmopolite, laîque dans l’esprit, terre d ’accueil, qui a assimilé tout ses apports extérieurs et qui font la France d’aujourd’hui. La France est un ensemble d’habitants liés par l’esprit français.

Glucksmann , même si je ne suis pas toujours d’accord avec certaines de ses affirmations veut démontrer que la France a un avenir, qu’il ne faut pas laisser les extrémistes s'accaparer notre  l’histoire avec leur seule vision passéiste, trompeuse. 

C'est bien écrit , assez clair , les références littéraires sont plaisantes, pas sûr que cela fasse changer d'avis beaucoup de Français ,mais ça remets en place quelques fausses idées comme par exemple le gaulois français qui serait notre base commune selon notre cher Sarkozy  ( au fait que devient il ? ..).

Livre intéressant qui nous remets en perspective dans ces temps où tout va vite. Essayez !!

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 29 Décembre 2016

 

 

Vivre vite , sur la vie de James Dean. Philippe Besson nous raconte la courte vie de James Dean en faisant parler au fil des chapitres chacun des gens qui l'ont approché et aussi directement James Dean lui même .A chaque chapitre un protagoniste raconte James Dean de son point de vue. Procédé classique dans les romans , cela permet de décrire un personnage selon des axes différents. C'est assez intéressant  , enfin pour moi ,car je ne connaissais pas la vie de cet acteur , seulement   son destin tragique au volant d'un bolide. Un être écorché , sensible , râleur , bagarreur,imprévisible,alcoolique, bi sexuel   et  un talent fou devant la caméra.Un homme passionné par ce qu'il vit, le tout  à cent à l'heure comme quand il conduit ses motos ou voitures puissantes.On a l'impression d'une fuite en avant, accentuée par le fait que les chapitres sont courts, c'est très rythmé .Mais on découvre aussi une belle sensibilité  de l'homme ,notamment sa relation avec une mère morte quand il était très jeune, sa relation avec son père , distante et difficile .Tout cet être complexe avec son parcours chaotique a créé une légende du cinéma, qui crevait l'écran  par sa beauté mais surtout par son extraordinaire aisance devant la caméra tel un Marlon Brando qu'il admirait.Une carrière brisée par sa folie des bolides qui renforce sa légende mais qui aurait pu être extraordinaire sans cela . .Un bon "roman" ou documentaire  ou biographie ,on ne saurait dire , en tout cas ça se lit vite, on y apprend aussi pas mal de choses sur les moeurs du cinéma américain de ces années là. Et puis je trouve que Philippe Besson écrit bien, je me régale de tout ses romans. Donc pour les amateurs de biographie, de l'Amérique ou tout simplement de Besson , c'est à lire, même si je préfère les fictions de ce dernier, ce livre fait passer un bon moment.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 19 Décembre 2016

Le conteur semble reconnaître sur le quai d'une gare un ancien camarade de classe de l'école religieuse qu'ils ont fréquentés enfants.Mais était ce bien lui ? mystère.Le narrateur , à partir de cette apparition va nous nous raconter cette enfance avec ses 3 ou 4 copains dont ce François qui partagent apparemment avec eux un secret tragique.On apprend la vie difficile sans sa mère, entourée de femmes , élevé par sa grand mère. L'histoire évoque les secrets d'enfance , la dureté  des enfants entre eux, l'humiliation ,la culpabilité, la vengeance aussi .On y évoque aussi la radicalisation d'extrémiste de droite de François .c'est assez dur à lire, car assez complexe. Le narrateur nous parle de rencontres avec son ami François quelques années plus tard , mais on ne sait pas si c'est virtuel ou pas.Pas facile à lire je le redis , on a l'impression d'être dans un rêve ou cauchemar, c'est étrange comme atmosphère, mais on ne lâche pas le livre car très bien écrit à mon goût,  je ne suis pas un littéraire comme je dis à chaque fois,mais  j'apprécie ou non .Donc je résume , une histoire d'enfance dont on ne connait pas trop l'aboutissement, des rencontres peut être virtuelles,pas facile mais on se laisse entraîner  par la richesse du texte.A lire bien dispo pour bien se concentrer.

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Publié le 7 Novembre 2016

LA FLEUR AU DENTIER de Marielle Desguichat

Après avoir lu son premier livre Egal zero ,qui racontait sa vie pour le moins sombre et dure , on passe à ce livre totalement différent où l'humour caustique et ravageur domine, et qui nous propose finalement une étude de moeurs sur les relations amoureuses, ou pas d'ailleurs de nos concitoyens (con citoyens ?..) qui flirtent, c'est le cas de le dire .. avec la soixantaine .

Marielle s'est inscrite dans une agence pour rencontrer des hommes , ou du moins "l'homme" qui pourrait l'accompagner. Elle épluche aussi les petites annonces du coeur des journaux,elle joue les entremetteuses aussi parfois. Là où c'est original et drôle , c'est quelle répond à ces mêmes annonces même si elle n'est pas concernée directement, pour souligner les ambiguîtés des personnes qui les écrivent. Certain(es) lui répondent aussi, c'est jouissif....Je vous donne le ton d'une annonce : "homme 50 ans,1.75 m,charme ,sensuel,romantique cherche femme 27/67 ans très bustée, écrire à etc etc  ". La réponse de Marielle :"Cher Monsieur , je prends connaissance de votre annonce pathétique qui relève de l'entité, vous avez 50 ans, dépêchez vous, vous êtes déjà senior, les problèmes d'érection et de prostate vous attendent ..../ ..Votre romantisme n'est pas du tout perceptible. Quand on cherche une femme "très bustée", on doit assumer homme "très membré" "etc etc  Voilà, le ton est donné, tout le livre est comme çà, percutant, vachard,avec un regard acéré et surtout un humour décapant. 

En dehors de ces annonces , Marielle rencontre des hommes elle même , avec plus ou moins de succès , c'est la partie la plus touchante , car sous ses jugements à l'emporte pièce, elle est conciliante très souvent , mettant des critères de sélection rédhibitoires pour elle  de côté pour continuer un peu le temps de la rencontre et de la découverte.Il faut découvrir ce livre plein d'humour, mais aussi de tendresse, enfin moi  je l'ai ressenti comme tel.

Et pour finir j'en profite pour poster moi aussi une petite annonce ;

"Michel, dans la cinquantaine... grand , beau ,intelligent et modeste... cherche petite femme à forte poitrine ,"docile" mais sachant manier l'humour...."

on ne sait jamais ...

MC ALIAS TONTON M

Voir les commentaires

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures