SEULE VENISE DE CLAUDIE GALLAY

Publié le 25 Mars 2014

img_2892.jpg

La narratrice vient d’être larguée par son amoureux à 40 ans , complètement désespérée elle plaque tout , prend toutes ses économies et débarque à Venise en plein hiver. Drôle d’endroit pour oublier un amour dans la capitale des amoureux…Elle se retrouve dans une pension de famille tenue par un certain Luigi qui a toujours vécu à Venise. Comme autreS pensionnaires il y a un mystérieux Prince Russe qui ne sort jamais de la pension et une jeune  danseuse et son amoureux. Tout d’abord un peu froide avec ses co pensionnaires, elle va nouer une relation d’amitié , presque une relation fille père avec le Prince Vladimir au début un peu bourru et mystérieux qui va se dévoiler par petites touches et raconter sa longue vie d’exilé de la révolution Russe, puis de la raison de venue à Venise que la narratrice va découvrir petit à petit jusqu’au joli dénouement final. Elle apprend beaucoup de lui , sa culture est immense autant livresque que musicale, c’est un amoureux de Tolstoï et  de la Callas Elle se lie d’amitié aussi  avec la jeune danseuse, elles parlent librement entre elle de l’amour, de la sexualité etc etc. La narratrice elle, déambule dans les rues et canaux de Venise et là j’ai reconnu les lieux que j’ai visités, c’est un plaisir. Elle rencontre aussi au cours de ses pérégrinations un libraire  assez étrange, obsédés des livres qui ne vit que pour çà dont elle va tomber amoureuse mais par petites touches car elle ne veut pas connaitre à nouveau la déception.  Qu’en  adviendra t’il ? Chut.. à lire .

J’ai beaucoup aimé cette ambiance étrange et mélancolique dans Venise en hiver dans le froid , décor qui correspond bien à l’état d’esprit des protagonistes de l’histoire qui ont tous une part d’ombre en eux, même Luigi l’hôte. C’est une belle histoire de destins brisés ou contrariés mais qui apporte parfois une lueur d’espoir.

J’avais déjà lu «  Les déferlantes » du même auteur que j’avais adoré et que je conseille vivement et "l'office des vivants " un peu plus sombre mais très intéressant .

MC ALIAS TONTON M

Rédigé par la-tambouille-a-tonton-m

Publié dans #Lectures

Commenter cet article